Nos champions


Le palmarès de Dorian, sportif honoré

La commune est fière de compter parmi ses habitants un grand champion.  Après le handball, c'set au tour du ski de fond et de la natation d'être mis à l'honneur en la personne de Dorian tranversaz; fils aîné de Béatrice et de Jean-Pierre

 

2018
Championnat de France Sport Adapté, à Autrans (mars)
triple champion de France de ski (10 km classique et skate et parcours technique)
vice champion en sprint toute catégorie.
Championnats du monde de ski à Zakopane en Pologne (mars),
médaille de bronze par équipe en relai classique,
quart de finaliste en sprint
Championnat de France Sport Adapté en natation à Vichy (juin): 6ème 200m nage libre et 8ème aux 100m nage libre.

 

  • 2016
3ème au relais classique niveau européen
4ème mondial au championnat du monde à Zakopane, Pologne (février 2016),
Au championnats de France de ski à Réallon  (05): 2 fois 1er au 10km skate et au 8km classique
 
  • 2015:Triple champion de France de ski de fond sport adapté
  • 2013: chpt du monde ski de fond en Turquie 5km classique toute catégorie :
  • 2012  
    2ème en km classique et 4ème en 1km sprint skate
    chpt France natation à Clermont Ferrand : 2ème

  • 2010:  Triple Champion de France de natation sport adapté  à Montpellier sur : 50 m nage libre catégorie espoir ; 100 m nage libre catégorie espoir ; relais 4 x 50 m - 4 nages catégorie senior.

Dorian est né le 24 mars 1994, et à l’âge de 17 ans, il peut revendiquer d’être un athlète complet. Il a commencé à nager à l’âge de 6 ans à la piscine de Belley (à l’école de natation) pendant 1 an. Il a ensuite continué à nager en famille.
Pour le ski nordique classique (ski de fond), Dorian a appris à skier également à l’âge de 6 ans avec son père Jean-Pierre. Au fur et à mesure des années, Dorian a pris de l’assurance dans ces différents sports et a intégré l’ABSA (Association Bugiste Sport Adapté) en 2009

 

 

 

 


Qu’est-ce qui fait courir Romane?

 

Romane Astier a commencé l’athlétisme à 5ans, en remportant la course de Brens. Jean-Pierre Nehr l’a entrainée de nombreuses années à Belley, à courir, sauter, lancer, les jeunes ne se spécialisant pas d’entrée. Après avoir essayé la course de ½ fond, le 1000m a eu sa préférence, ainsi que le lancer de javelot.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Anne-Sohpie Vittet

Toute récente habitante de Brens Anne-Sophie Vittet est une figure bien connue dans le monde de l'athlétisme régional et au delà.

« J'ai 27 ans et je pratique la course à pied depuis l'école élémentaire. Licenciée à l'ESL (Entente Sportive Lyonnaise) j'ai remportée les courses de Contrevoz et de Brens. »

Qualifiée pour les championnats de France catégorie Elite en 3000 mètres steeple suite aux championnats régionaux Rhône Alpes,  Anne-Sophie y termine brillamment à la cinquième place en portant son record personnel à 10' 18'' 55

« Je vais attaquer la saison de trails  à celui de Faverges qui est qualificatif pour les prochains championnats de France en septembre 2016 ». Bonne chance!

Pour en conclure avec l’athlétisme, nous tenons aussi à féliciter, Nabil Djebbar, qui a participé aux interclubs, dans la catégorie saut en hauteur.

 

 

 


Cédric Burdet ; Brens a «son» Champion Olympique

Dimanche 24 août 2008,10 heures. Cédric Burdet natif de Belley et dont les parents habitent Brens fait partie de l’équipe de France qui affronte l’Islande à Pékin en finale olympique.
A peine 2 heures plus tard, soulagement pour sa famille qui suit la compétition sur grand écran à Belley, la France est championne olympique. Cédric a largement participé à cette victoire en marquant 4 buts en première mi-temps.
Couronnement d’une carrière bien remplie (6ème aux JO de Sydney en 2000, 5ème aux JO d’Athènes en 2004, médaille de bronze au championnat du monde au Portugal en 2003 et en Tunisie en 2005, 6 fois champion de France…).
Mais ces victoires ne sont pas arrivées sans peine. Sa carrière a été ponctuée de plusieurs blessures qui l’ont parfois privé de titres (en 2001 et 2006 notamment). A chaque fois il a su rebondir et regagner sa place.
Après avoir été promu Chevalier de la Légion d‘Honneur, il a reçu la médaille des villes de Belley et de Brens en présence de ses parents qui ne regrettent pas le temps passé dans les gymnases ni les kilomètres parcourus pour soutenir leur «graine de champion» lorsqu’il commençait sa carrière au club de Belley.
Après cette médaille d’or, Cédric a décidé de mettre un terme à sa carrière avec les Bleus et n’a donc pas participé au dernier championnat du monde où il aurait pu agrandir sa collection de médailles. Médailles que son petit garçon sera sans doute bientôt fier de montrer aux copains.